• Nedap France

La reconnaissance faciale sans contact : l'avenir du contrôle d'accès, désormais disponible sur AEOS

L'utilisation de la reconnaissance faciale pour identifier les personnes, et ainsi autoriser ou non leur accès, devient de plus en plus courante.

L'identification biométrique contribue à renforcer la sécurité, car pour frauder, c'est bien plus difficile que de soustraire un badge à quelqu'un. Elle peut également être plus pratique, car il n'est plus nécessaire de chercher son badge dans ses affaires, ou de se remémorer un énième code secret.

Plus récemment et plus important encore, compte tenu de la récente pandémie COVID-19 à laquelle nous faisons face, elle permet une identification sans contact.


Et bien, bonne nouvelle ! La gestion des accès basée sur la reconnaissance faciale est maintenant disponible sur notre plateforme AEOS, grâce à une intégration développée avec notre partenaire technologique Thales Cogent.

Cette intégration vous permet de gérer le contrôle d'accès physique grâce à l'identification et la vérification des visages présentés au système - le tout dans une seule et unique interface.


La configuration du dispositif est simple, et son utilisation l'est tout autant. La technologie de reconnaissance faciale sans contact peut même reconnaître les personnes portant un masque de protection sur le visage. Vous pouvez choisir pour plus de sécurité, de la combiner ou non à une double vérification avec badge d'accès.

Il est également possible d'augmenter la capacité du système, pour pouvoir reconnaître le visage d'un individu depuis n'importe quel point de contrôle d'accès, sans corrélation avec le nombre de personnes inscrites dans votre base de données.


Nous avons parlé à Philippe Faure de Thales Cogent, et à Maikel Coenen de Nedap de l'intégration Thalès & AEOS, et de ce qu'elle va offrir aux utilisateurs.


Sécurité et hygiène élevées


Interrogé sur ce que cette nouvelle intégration apporte aux clients, Philippe (Thalès) déclare:

"Cette intégration offre une solution de reconnaissance faciale prête à l'emploi et applicable au contrôle d'accès. C'est, à notre avis, la plus grande valeur ajoutée pour nos clients. Elle leur permet vraiment de mettre en place un contrôle d'accès optimal, rapide, facile, sécurisé et sans contact. Ce dernier point est particulièrement important aujourd'hui, dans le contexte post-COVID".

Maikel (Nedap) est d'accord :

"Il s'agit de la toute première intégration de reconnaissance faciale que nous avons réalisée pour AEOS, et cela lui ajoute une valeur significative. Désormais, chaque client peut choisir de mettre en œuvre l'identification ou la vérification faciale de manière hygiénique et sans contact. Thales Cogent partage notre vision d'avenir et c'est une intégration spéciale dont je suis vraiment fier".


Réponse à la demande des clients


Philippe explique comment cette collaboration est née :

"Elle a été déclenchée par une demande que nous avons reçue d'un des clients de Nedap - un aéroport en France. Ils désiraient augmenter leur niveau de sécurité pour de nombreuses zones de l'aéroport très sensibles, comme la zone des bagages et le tarmac. Je ne connaissais pas Nedap avant ce projet, mais je trouvais qu'AEOS ressemblait à une solution moderne, à la pointe de la technologie".

Une collaboration fluide


Selon Philippe, le processus de collaboration a été "Très souple et facile. Cela peut sembler évident, mais ce n'est pas toujours le cas avec les autres grandes entreprises avec lesquelles nous travaillons".


Maikel est d'accord avec Philippe :

"Comme nous, Thales a voulu créer la meilleure intégration possible. Nous étions tous les deux en adéquation sur l'architecture globale de l'intégration que nous voulions. Et nos sessions de développement constructives nous ont permis d'obtenir un retour d'information direct sur la manière d'améliorer nos kits d'intégration, nos processus et notre documentation".


Le bon niveau de détails


Pour Maikel, le plus grand défi a été de trouver le bon équilibre entre ce qu'il fallait expliquer, et ce qu'il ne fallait pas expliquer à propos de AEOS.

"AEOS possédant de nombreuses fonctionnalités très avancées, il n'a pas été facile de donner suffisamment d'information pour permettre une intégration de la plus haute qualité possible, sans noyer l'autre dans les détails. 
Nous voulions fournir une compréhension générale du produit, et trouver cet équilibre était essentiel pour accélérer le processus d'intégration. C'est également primordial pour garantir un support de bonne qualité au client, par le partenaire technologique."

En ce qui concerne ce partage d'informations, Philippe déclare :

"Le programme de partenariat technologique de Nedap est impressionnant de complétude. Il fournit une interface graphique conviviale, des documents et une formation en ligne pour faciliter l'intégration".


Potentiel d'intégrations futures


Philippe ajoute également :

"Le travail d'équipe entre Thalès et Nedap s'est très bien passé. Bien que tout se soit fait à distance avec l'épisode du COVID que nous avons tous rencontré, nous avons géré conjointement l'ensemble du processus. De l'examen de la solution d'intégration à la certification finale, en passant par le développement, les discussions et le dépannage... Nous sommes tout à fait disposés à travailler sur d'autres collaborations avec Nedap à l'avenir".

Thalès Cogent compte parmi les leaders mondiaux dans le domaine des implémentations biométriques avec plus de 200 déploiements dans plus de 80 pays à travers le monde. Cette nouvelle intégration avec son produit FRP permet à AEOS d'accorder ou de refuser l'accès physique à des lieux par reconnaissance faciale.


Revoir notre article de blog sur l'intégration de la reconnaissance faciale de Thales Cogent pour le contrôle d'accès d'AEOS.




Batiment Nedap France

Contact

NOTRE ADRESSE

Nedap France

8-10 chemin d'Andrésy

95610 Eragny sur Oise

  • LinkedIn - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Instagram
NOTRE TELEPHONE

Contactez notre équipe via le formulaire ci-dessous :